L'amélioration du cadre de vie

La qualité du cadre de vie que proposent France habitation et l’OGIF à leurs locataires est une composante  essentielle de la satisfaction client.

Le terme « cadre de vie » est une notion qui revêt plusieurs dimensions : la qualité du bâti et des équipements des résidences, l’aménagement des espaces extérieurs, la tranquillité, la propreté, les relations de voisinage, l’offre de services et le lien social.

La Loi d’Orientation et de Programmation pour la Ville et la Rénovation Urbaine du 1er août 2003, dite loi Borloo, représente une étape décisive pour le développement social et urbain des quartiers en difficulté.

Dans ce cadre, France habitation et l’OGIF ont lancé des programmes de travaux ambitieux qui permettent d’améliorer considérablement le bâti et le cadre de vie de leurs locataires. L’APES accompagne ces programmes de travaux à travers la mise en œuvre de projets mémoire, le suivi des clauses insertion, la veille sur le maintien des équipements sociaux, la gestion urbaine de proximité et la concertation.

 

La Gestion Urbaine de Proximité comprend l’ensemble des actions qui contribuent au bon fonctionnement social et urbain d’un quartier. Elle implique donc différents acteurs qui doivent travailler ensemble pour coordonner et compléter leurs actions. L'objectif de ce dispositif est le maintien et l'amélioration des conditions de vie des habitants

Dans le cadre des conventions de rénovation urbaine, l’ANRU a invité les partenaires concernés à signer des conventions de Gestion Urbaine de Proximité afin de pérenniser les investissements réalisés. L’APES appuie les équipes de proximité de France habitation et de l’OGIF dans l'élaboration de ces conventions et la mise en œuvre d’actions contribuant à ce dispositif.

Afin d’impliquer les locataires et les rendre acteurs et responsables de leur environnement, France habitation et l’OGIF missionnent l’APES pour mettre en œuvre des démarches de concertation.

A travers différents outils (Questionnaires,Diagnostics en marchant, Ateliers de concertation en pied d’immeuble), l’APES permet aux locataires de faire valoir leur expertise d’usage et de devenir acteur de leur cadre de vie.

 

Le développement durable est devenu un sujet fédérateur pour les locataires qui participent, par l’adoption de gestes du quotidien, à la préservation de l’environnement.

L’APES mène des actions qui  leur donnent la possibilité d’agir en ce sens : sensibilisation au tri sélectif, à la réduction des déchets par le recyclage des encombrants et la mise en place de composteurs en pied d’immeuble et soutien à la création de jardins partagés.

Sur des sites aux problématiques complexes, l'APES intervient auprès de France habitation et de l'Ogif en tant qu'outil d'aide à la décision en réunissant des Equipes Projets composées des différents métiers (gestion locative, technique, développement social et urbain) qui interviennent dans la gestion des patrimoines et des territoires.

Cette démarche permet de :

- Partager une vision globale du site et des enjeux de territoire en mobilisant une équipe pluridisciplinaire sur un site en précisant les rôles et places de chacun.

- Mieux coordonner les interventions des bailleurs entre eux et avec les services des collectivités locales.

- Définir et réaliser un programme d’actions avec des indicateurs de résultats pour améliorer le cadre de vie et la qualité du service rendu aux locataires. 

- Rationaliser les moyens mis à disposition en vue d’une meilleure efficacité sociale. En participant à l’amélioration de l’image de ces quartiers, la démarche projet doit produire à terme des effets induits (renforcement de l’attractivité du site, pérennisation des investissements).